Page 4

OverviewTranscribeVersionsHelp

Facsimile

Transcription

Status: Incomplete

qu'il ne soit fait dans Kentucky; a ne faire usage d'aucune toile qui coutera
ici plus d'une piastre, c'est a dire du prix d'environ deux Shelings Sterling en
Angleterre; ni d'aucun drap de plus de trente shelings ici ou de douze Sterling.
On ne perd pas par cette loi la liberte d'acheter a Philadelphie, New York, ou
autre part, un drap de cinq piastres qui en couterait a Kentucky huit; parce que
l'object de ce regelement est qu'il ne sorte par des pays au dela de cinq piastres pour
une verge de drap; et si je puis acheter pour cette somme a Baltimore un drap
superfine, j'ai le droit de le porter, quoique je n'eusse pas eu celui de le payer ici a
huite piastres, par la raison que j'aurais appauvri le pays de trois piastres de plus.
Les * ont sagement vu que la luxe est toujours introduit par les hommes des
premieres classes; et que ceux qui se contenteraient de vetements simples et modestes
donnerent dans l'extravagance de la parure, moins par un penchant naturel que pour
se rapprocher des autres, et pour faire disparaitre une distinction humiliante. Si donc les hommes qui sont les premiers par leur fortune et par leurs emplois n'etaient
* une luxe irritant, leurs inferieurs seront moins tentes de se poser de a
* qui ne feraient qu'* leur * vanite, et dont l'aquisition
est surement genante pour leur bourse. Les apoues ont encore considere qu'un
reglement somptuaire, qui, sans emprunter la forme insuffisante d'une loi, aurait
l'appui bien plus ferme. D'examples respectables, ne trouvera par ici les memes obstacles
a son execution que dans des pays qui, par leur commerce, par le nombre d'Europeens
qui s'y trouvent, et par celui des * qui voyagent au Europe, doivent
necesssairement se rapprocher davantage de ses moeurs qu'en peuple isole et sans
rapports au dehors. Celle est a peu pres la theorie sur laquelle portent les principes
de l'association: Dieu veuille qu'elle puisse realiser dans l'execution. Les conventions
au * ne sont obligatoires que pour ses membres; mais il est a esperer qu'elle
donnera le ton, et que la reste se conformera sans peine a ses salutaires exemples.
Je vous ecris tres a la hate, car j'ai beaucoup d'affaires ici qui * presque
tout mon temps, voulant regler et fixer tous mes interets en ce pays avant de le
quitter pour les Illinois, et, cela n'etant pas facile ou l'argent est si rare.
Mille compliments a Mes * * et de la *, et a Mes. de la
Sorent, Otto, et Mantel.

Votre Serviteur et sincere ami

B: Tardiveau

Notes and Questions

Nobody has written a note for this page yet

Please sign in to write a note for this page